11.11.08

Une disparition

Xavier Baudin était un gentleman. C'est par amitié pour Patrice Desbiens, son voisin, qu'il nous avait invités la semaine dernière à célébrer, dans la bouquinerie qu'il animait avec sa compagne Frédérique, la sortie de En temps et lieux 2, plus récent recueil du poète (que nous lancions en même temps que Mon sofa brise-glace de Natalie Thibault). Je le connaissais à peine mais chaque bribe de conversation donnait le goût de s'avancer vers lui en amitié. Il nous a reçus chaleureusement, nerveusement, avec des étoiles dans les yeux. La soirée fut parfaite, en grande partie grâce à lui. C'était le mercredi 5 novembre 2008. Le 8 novembre, l'histoire de Xavier s'est arrêtée. Son regard passionné ne sera pas oublié.

3 commentaires:

DanPou a dit...

Oui, très triste nouvelle; j'aimais bien bavarder de livres avec lui. Il s'était mis beaucoup de pression sur les épaules. Là, il va pouvoir se reposer un peu. Tragique pour sa compagne Frédérique qu'il laisse.
Amitiés, Daniel

Anonyme a dit...

Merci pour votre article sur mon fils XAVIER qui est aussi un poète, il nous manque tant à ses soeurs Leeloo et Bérengère et à moi sa Maman, merci de l avoir apprécié. Tant que nous pensons à lui: il reste vivant dans nos coeurs et continue à être avec nous. merci.

natsofa a dit...

Triste nouvelle. Merci Xavier pour le beau lancement du 5 novembre dernier.
Natalie Thibault